Résumé

Média

Une bouteille à la mer

Accompagnement et découverte culturelle

Exposition plastique avec parcours sonore

Création collective avec des MIE

 

“Du piment dans les yeux” est né suite à la rencontre d’Antonella Amirante et Mohamed Zampou.

 

Mohamed a quitté sa famille à l’âge de 14 ans pour aller toujours un peu plus loin dans le seul but d’étudier. Son incroyable parcours l’a amené à Nantes où il est le 1er de sa classe !

 

Son rêve aujourd’hui, est de pouvoir, un jour, retourner chez lui pour partager sa connaissance et améliorer le quotidien de ceux restés.

« Du piment dans les yeux » raconte le voyage de Mohamed jusqu’aux portes de l’Europe pour réaliser son rêve…

 

Avec « Une bouteille à la mer », nous souhaitons donner la parole à des jeunes migrants pour qu’ils expriment leur vision de leur terre d’accueil.

Que souhaiteraient ils confier à une bouteille jetée à la mer destinée à leurs proches restés au pays  ?

 

L’actualité de ces derniers mois nous parle souvent d’immigration, centres de rétention, naufragés… Ce que l’on ne connaît pas nous fait peur. Nous ne souhaitons pas toujours partager avec l’inconnu. Mais, il est temps d’avoir une autre approche de l’inconnu. L’art peut être le fédérateur entre nous et l’inconnu. Si nous laissons l’inconnu s’exprimer à travers l’art peut être qu’il nous paraîtra moins « étranger » ?

 

Sensibilisation aux différents lieux de culture (théâtre, musées…) et rencontres avec les équipes artistiques :

Une première période de rencontres, d’accompagnement à la découverte du monde culturel lyonnais.

Les participants assisteront à une représentation du spectacle « du piment dans les yeux » et auront des temps de rencontre avec les comédiens, la metteure en scène, le créateur son/vidéo, le créateur lumière, la scénographe, l’auteur, l’administratrice.

Dans cette première période, il leur sera proposé de découvrir aussi d’autres spectacles et d’autres théâtres avec une préparation en amont, un accompagnement et un temps d’échange après chaque spectacle.

Ce sera aussi l’occasion de visiter des théâtres et de rencontrer leurs équipes.

La même chose sera organisée pour la visite des musées en choisissant des expositions appropriées.

 

Ateliers d’écriture, d’art plastique et de mise en voix :

Après avoir observé, la deuxième période est le moment de la création et de l’expression artistique.

Un atelier d’arts plastiques/peinture donnera corps à de petits objets, des dessins, des photos, des créations diverses… que chaque participant souhaiteraient faire parvenir à des proches restés au pays pour raconter la France, leur terre d’accueil.

Ces créations seront insérées dans des bouteilles, qui constitueront la partie visible de l’exposition « une bouteille à la mer ».

En parallèle, les participants suivront un atelier d’écriture avec Simon Grangeat, l’auteur du « piment dans les yeux »,  pour rédiger des lettres destinées à leurs proches lointains. Ces lettres auront pour but de raconter leur vie ici, faire part de leur expérience et leur rêve futur.

Un atelier de mise en voix avec Antonella Amirante, metteure en scène, et Nicolas Maisse, créateur son de la compagnie, permettra aux participants d’apprendre les techniques de lecture à haute voix et de l’enregistrement.

Chaque lettre sera enregistrée dans leur langue ou dialecte maternel puis traduite en français et enregistrée par des élèves comédiens (élèves d’une école de comédiens)

La rencontre avec les étudiants en théâtre permettra un échange entre les jeunes.

Les enregistrements seront la base pour créer une bande sonore proposée au public sous casque pour accompagner la visite de l’exposition « une bouteille à la mer ».

 

Exposition publique :

La troisième étape sera la présentation au public sous forme d’une exposition/parcours sonore que nous souhaitons proposer à un musée de Lyon ou salle d’exposition.

Ce parcours de découverte, de création et d’exposition sera le moyen pour les participants et le public de mieux se connaître mutuellement et de dépasser les frontières du préjugé.

 

Les partenaires :                                                                                                 13 au 29 octobre 2017

                                                                                                              dans le cadre du Festival Sens Interdits

                                                                                                            exposition urbaine sur les berges du Rhône

 

 

 

 

                                                                                                                                                                                    Dossier ici

 

Ce projet est mené grâce au soutien du fonds de dotation InPACT – initiative pour le partage culturel

 

La fondation ADJ – SAMIE – St Priest :

accompagne et protège, en étroite collaboration avec les services du Département, des mineurs isolés étrangers âgés de 16 à 18 ans en situation précaire sur le territoire français (population mixte).

Ses missions :

. Mettre en œuvre l’accompagnement éducatif dans tous les actes de la vie quotidienne.

. Répondre aux besoins vitaux (toit, nourriture, santé).

. Proposer une prise en charge adaptée et respectueuse de leurs droits.

 

Le théâtre de la Croix Rousse, le théâtre de la Renaissance, l'Espace Albert Camus, la mairie de Lyon 1er, la Ville de Lyon, l'Ensatt, les Subsistances, la Friche Lamartine, le musée de l'imprimerie, la Drac actions culturelles, la ville de Lyon (Politique de la Ville)

 

Antonella Amirante

Metteur en scène

06 10 15 33 72

Frédérique Yaghaian

Administratrice de production

06 08 14 59 92

Compagnie AnteprimA

156 Cours Docteur Long 69003 Lyon

Licences 2-1026400 / 3-1026401

siret 508 992 484 00024 APE 9001Z

cie.anteprima@gmail.com

La compagnie AnteprimA est associée à la Scène Nationale le Merlan Marseille et à l'Arc Scène Nationale Le Creusot

Partenaires :